Pont de Glienicke

Retour à la vue d’ensemble




Saviez-vous que le pont de Glienicke est aussi connu sous le nom de « pont des espions » ? C’est ainsi notamment qu’il apparaît dans le célèbre roman « L’espion qui venait du froid » de John le Carré. Entre 1962 et 1986, pendant la Guerre froide, trois échanges d’espions spectaculaires eurent lieu sur le pont de Glienicke, ce qui lui valut son surnom. Au total, ce furent 38 agents de l’Est et de l’Ouest qui rejoignirent leur camp en ce point frontière isolé. En effet, la frontière entre la RFA et la RDA suivait ici le cours de la Havel. Un trait au milieu du pont indique l’endroit exact où elle passait. Les deux tons différents du pont marquent aujourd’hui la limite entre le Land de Brandebourg et Berlin...

*Ceci est un service gratuit proposé par tomis et la ville de Potsdam. Vous payez uniquement le prix de la communication de votre portable vers le réseau fixe allemand. Les commentaires audio ont une durée de deux à trois minutes. Il n’y a aucun coût supplémentaire.



tomis MP3guide

22
Pont de Glienicke

tomis HANDYguide

Avec le service Handyguide tomis, vous pouvez également écouter ce fichier audio sur votre téléphone portable à tout moment.*

0049 89210833 833 3 + 22

Avec le soutien de